Dans le contexte actuel, la LFBB revendiquera plusieurs changements afin de corriger le système de classements lors de l'Assemblée Générale de la Fédération Belge de Badminton qui est planifiée mercredi prochain. Voici la liste des modifications souhaitées :

  1. Plus grande valorisation des victoires en finale des tournois. Nouveau paramétrage des tableaux de points (moins de points dans les premiers tours, "jackpot" pour les finalistes et les vainqueurs). Comme dans l'ancien système, déterminer à l'avance un nombre de victoires finales assurant une montée (le mélange avec le nouveau système permettrait aux joueurs n'ayant pas atteint le quota de victoires de monter en additionnant les points de victoire avec les points remportés lors de finales perdues, de demi-finales voire de 1/4).
  2. Prise en compte des défaites en interclubs pour le calcul des points de ranking (moyenne des résultats). Actuellement, un joueur qui joue 42 matches (par exemple 14 doubles en interclubs mixtes et 28 en interclubs messieurs/dames), en gagne 10 et en perd 32 ... reçoit le maximum des points (puisque sont pris en compte les 10 meilleurs résultats).
  3. Différencier les paliers des classements hommes et dames pour répondre à la problématique des tableaux moins fournis chez les dames. Actuellement, on demande aux dames de gagner autant de points qu'un homme ! Dans certains cas, une dame classée A doit gagner 8 tournois A pour assurer son maintien dans son classement. Autant dire que l'hécatombe ne fait que commencer !
  4. En interclubs, prise en compte du niveau de l’adversaire et non de la division dans laquelle le joueur évolue.
  5. Limiter les descentes de classement par rapport au classement le plus élevé déjà atteint (maximum 2 classements de différence).
  6. Limiter ou éviter les descentes de classement pour les joueurs performants dans leur classement mais peu actifs (système de cliquet permettant, par exemple, à un joueur ayant atteint une demi-finale d'être assuré du maintien dans son classement).
  7. Revoir les critères Top et Standard pour chaque tableau de chaque classement soit en fonction du ranking des joueurs (et non en fonction de la quantité de joueurs inscrits), soit en fonction de la qualité (ou du prestige) du tournoi.
  8. Révision du système du calcul des points (actuellement meilleurs résultats de 10 tournois + 10 interclubs, quota que peu de membres atteignent sur une saison).
  9. Montée de classement possible dès qu'un palier est atteint (et non 3 fois/an). Dans un passé récent, un joueur C2 (par exemple) pouvait accumuler assez de points dans son classement pour atteindre le palier B2 sans avoir prouvé quoi que ce soit en C1.
  10. Appliquer un effet rétroactif aux nouvelles mesures qui seront prises afin d'amoindrir le plus possible l'impact désastreux du paramétrage actuel.