Le badminton est un sport de raquette avec volant. En Occident il est parfois considéré comme un simple jeu d'extérieur peu fatigant, petit frère du tennis. Sa pratique en compétition n'est envisageable qu'en salle. Pourtant, le badminton est un sport qui, pratiqué dans le cadre d'un club, est extrêmement éprouvant et tactique. En Asie, le badminton est le sport numéro 1, et dans le monde c'est le deuxième sport le plus pratiqué après le football.

Le jeu consiste à échanger un volant au-dessus d'un filet haut de 1,524 m au centre et 1,55 m au niveau des poteaux à l'aide d'une raquette. Les techniques de frappe induisent des mouvements variés : lent, rapide et feinté. La vitesse des coups peut aller de 3 km/h lors d'un amorti à plus de 400 km/h pour un smash, récemment des spécialistes ont établi que la vitesse d'un volant peut atteindre 493 km/h, c'est-à-dire la vitesse la plus grande parmi tous les sports de raquettes. À titre de comparaison, la vitesse maximale atteinte par la balle lors d'un match de tennis entre joueurs professionnels ne dépasse pas les 260km/h.

Contrairement aux idées reçues, le badminton est bien plus fatigant que le tennis. Un match de tennis de trois heures compte en réalité moins d'une vingtaine de minutes de temps de jeu effectif, alors qu'un match de badminton d'une heure seulement en compte le double et la distance parcourue lors d'un match peut être jusqu'à trois fois supérieure. Le badminton est un sport très éprouvant pour le cœur (l'un des plus éprouvant avec le squash, le water-polo et le hockey sur glace). Au-delà d'un certain âge, 40 ans, il est recommandé de procéder à des tests cardiaques approdondis pour le pratiquer en club.

Pratiqué d'une façon non compétitive, comme jeu de plage par exemple, ce sport est très ludique et très physique, il peut être pratiqué à tout âge et à tout niveau. Il ne nécessite pratiquement aucune disposition particulière et son apprentissage est très rapide, c'est un jeu de détente facile d'accès et peu onéreux.

L'un des ancêtres du badminton est le battledore and shuttlecock pratiqué en Angleterre dès le Moyen Âge, l'objet du jeu étant de maintenir en l'air un shuttlecock (volant) à l'aide d'une battledore (raquette).

Quant au badminton actuel, on raconte qu'un jour de 1873, des officiers anglais revenus des Indes se trouvant réunis dans le château du Duc de Beaufort à Badminton (ville anglaise du Gloucestershire), en viennent à évoquer le jeu indien du « poona », qui se pratiquait avec une raquette et une balle légère. Ils se mettent alors en tête d'y jouer. Mais n'ayant pas de balle sous la main, ils décident d'utiliser un bouchon de Champagne, auquel ils attachent quelques plumes. Amusés et séduits par leur trouvaille, ils décident de faire connaître ce jeu, sous le nom du château où il est né : Badminton. Quatre ans plus tard, ils publient les premières règles du jeu et s'en attribuent la paternité, bien qu'ils n'aient en fait rien inventé.

Il n'y a pas si longtemps, ce sport passait uniquement pour un sport de plage. Depuis 1934, date de la création de la fédération internationale de badminton (BWF), plus de 135 pays se sont affiliés à cette fédération, sur les 5 continents. Ce qui chiffre à plus de 100 millions le nombre de pratiquants sur la planète. Le comité olympique a donc décidé d'inscrire cette discipline aux Jeux Olympiques de Barcelone en 1992, à la suite d'une démonstration à Séoul, quatre années auparavant. Il est à signaler que le double mixte est la seule discipline mixte présentée aux JO.

Actuellement, les meilleurs joueurs mondiaux sont originaires de Chine, d'Indonésie, de Corée, ou de Malaisie. En Europe, seulement deux pays rivalisent avec les asiatiques : le Danemark et l'Angleterre.

Scoring

Tous les matchs se jouent en deux manches gagnantes de 21 points. Il faut gagner avec 2 points d'écart. A 29-29, celui qui remporte l'échange gagne le set.

Tous les points comptent. Chaque échange est sanctionné par un point pour le joueur qui l'a remporté. Le joueur remporte l'échange s'il envoie le volant au sol dans le camp adverse ou si le joueur adverse commet une faute.

Fautes

Au service, le serveur a droit à un seul essai. Il y a faute s'il manque le volant ou s'il ne respecte pas un des points du règlement suivant:

  • Le volant doit être frappé sous la taille du serveur.
  • La tige de raquette doit être inclinée d'au moins un degré vers le bas.
  • Le serveur doit avoir les deux pieds au sol sans les déplacer
  • Le serveur doit être dans la zone de service sans marcher sur les lignes.
  • Le mouvement de la raquette doit être continu et aller vers le volant.

En jeu il y a faute si :

  • Le volant tombe en dehors des limites, un volant tombant sur la ligne est bon.
  • Le volant passe à travers ou sous le filet
  • La raquette ou le joueur touche le filet.
  • Le volant est frappé dans le camp adverse.
  • Le volant touche le joueur.
  • Le volant est frappé deux fois par le même joueur ou la même équipe.
  • Le joueur distrait volontairement l'adversaire (cri, gestes, etc.)

Tirage au sort (toss)

Un tirage au sort a lieu au début du match celui qui gagne ce tirage a le choix entre :

  • Servir ou recevoir
  • Choisir son demi-terrain

Placement des joueurs

  • En simple

Le serveur se place dans sa zone de droite si son score est pair et dans la zone gauche si son score est impair.

  • En double

Les joueurs d'une même paire ne changent de coté que s'ils viennent de marquer un point sur leur service.

Changement de côté

Les joueurs changent de demi-terrain à la fin de chaque manche et dans le cas d'un troisième set, dès que le score est de 11 points. Le joueur qui a remporté le set conserve le service pour débuter la manche suivante.

Arrêts entre les sets

Un arrêt n'excédant pas 120 secondes est autorisé entre les sets, les joueurs peuvent recevoir des conseils et ont le droit de quitter le terrain. Un arrêt n'excédant pas 60 secondes est autorisé lorsque le joueur en tête arrive à 11 points dans un set.

Arrêts de jeu (let)

Le jeu est arrêté :

  • Si le volant reste suspendu sur le filet après l'avoir franchi, sauf au service.
  • Si le service est exécuté avant que le receveur ne soit prêt.
  • Le volant se désintègre en jeu.
  • Si le volant ne peut être jugé.
  • Un cas imprévisible se produit.

Simple

En simple, les joueurs s'affrontent sur la totalité du terrain à l'exception des deux couloirs latéraux. Au service, le volant doit, de plus, retomber dans le grand carré de service (à l'exception du couloir latéral).

Double

En double, les équipes s'affrontent sur la totalité du terrain. Au service, le volant doit, de plus, retomber dans le petit carré de service (à l'exception du couloir du fond de terrain).

Raquettes

Les raquettes sont légères et mesurent environ 65 cm de long, la tête (tamis) mesure environ 20 cm de large. Il existe plusieurs formes de têtes (ovales ou isométriques) et plusieurs flexibilités. Le poids d’une raquette va de 80g pour les plus légères à plus de 100 g pour les raquettes métalliques avec une moyenne qui se situe entre 85 et 95 g.

Volants

Il existe deux principaux types de volants :

  • Le volant avec tête en liège et jupe en plastique, c’est le modèle utilisé pour les joueurs classés D : très résistant, idéal pour le loisir ou le scolaire mais ayant une trajectoire courbe, appelée « trajectoire parabolique ».
  • Le volant avec tête en liège et jupe en plume : utilisé en compétition par les joueurs classés de C2 à A, plus fragile, mais ayant une trajectoire idéale. Cette trajectoire est habituellement appelée « trajectoire parachute », le volant montant en ligne droite puis descendant presque à la verticale, n’ayant plus de vitesse horizontale. Les 16 plumes utilisées sont des plumes d’oie ou de canard.

Le prix de ces volants est fonction de leur qualité. Un volant plastique a une durée de vie nettement plus longue qu’un volant en plume. La durée de vie du volant dépend de la puissance des joueurs : certains sets de très haut niveau utilisent jusqu’à une dizaine de volants plume. Depuis l’épizootie de grippe aviaire, le prix des volants avec jupe en plumes d’oie a considérablement augmenté. Pour des volants de qualité, les coûts de production en Chine ont augmenté de 20 à 25% depuis 2004.

 

Terrain

Le mini-badminton se joue sur un demi-terrain de badminton sans le couloir de fond de court. Afin de délimiter correctement le terrain, il faudra tracer une ligne supplémentaire dans le prolongement de la ligne médiane, entre les 2 lignes de service. Si cette ligne est tracée provisoirement, il faudra utiliser du tape de 40 mm de la même couleur que la ligne permanente.

Le filet doit avoir une hauteur de 1,40 mètre à partir du sol, au niveau des lignes de côté du terrain de double habituel. Il devra être à une hauteur de 1,372 mètre du sol en son bord supérieur au centre du terrain.

Raquette

La raquette devra avoir un cadre d'une longueur totale n'excédant pas 620 mm et d'une largeur du tamis n'excédant pas 230 mm. Il existe deux types de raquette mini-badminton, l’une avec une tige très courte et l’autre avec une tige intermédiaire. La tige intermédiaire est de mise pour les compétitions mini-badminton.

Scoring

Un match de mini-badminton se joue en 2 sets gagnants de 15 points. Suivant le principe de tie-break, chaque échange remporté est comptabilisé par un point en plus dans le score du joueur qui le remporte, même si celui-ci ne possédait pas le service. Le joueur qui marque le point sert au point suivant.

Service

Le service se fait en ligne droite. Le serveur se trouvant derrière la ligne de service. Le couloir de fond n’est pas pris en compte, ni au service, ni dans le jeu. Les joueurs doivent servir et recevoir dans leur zone de service respective.

Le serveur gagne un échange (article 7.3), le serveur marque un point. Le serveur doit alors servir à nouveau à partir de sa zone de service.

Changement de côté

Après la fin du premier set, les joueurs devront changer de demi-terrain. Dans le troisième set, il y aura changement de demi-terrain lorsqu’un joueur atteint en premier 8 point.

Double

Les doubles ne sont pas joués en mini-badminton.