Message d'erreur

Notice : Undefined index: background dans progressive_shortcodes_shortcode_styledcontainer() (ligne 2278 dans /home/lfbb/www/lfbb/sites/all/modules/custom/progressive_cms/progressive_shortcodes/progressive_shortcodes.module).

Présentation du nouveau système de classements

La réforme tant attendue expliquée et exemplifiée pour tout comprendre !

Principes généraux

- Chaque membre compétiteur affilié à la LFBB ou à Badminton Vlaanderen, ci-après dénommé "joueur", se voit attribuer pour chacune des trois disciplines (simple, double et mixte) un classement compris entre 1 et 12, le classement "1" étant le plus élevé et le classement "12" le plus bas.
Un joueur débutant commence avec le classement "12".

- Le classement détermine le niveau intrinsèque du joueur dans une discipline. Il est établi sur base de deux moyennes de points de classement gagnés lors de tournois, interclubs et championnats officiels en Belgique (hors catégories d’âge).

- Ces deux moyennes sont calculées pour chaque discipline et pour chaque joueur. Il y a (par ordre de priorité) :

- La moyenne de montée (moyenne primaire)
Cette moyenne permet au joueur de monter de classement si celle-ci atteint le "palier de montée" du classement supérieur.

- La moyenne de descente (moyenne secondaire)
Cette moyenne n’est prise en compte que si la moyenne de montée d’un joueur est inférieure au palier de montée de son classement. La moyenne de descente d’un joueur peut le contraindre à descendre de classement si celle-ci atteint le "palier de descente" du classement inférieur.

- Les paliers déterminent les limites supérieure (palier de montée) et inférieure (palier de descente) d’un classement. Ils ne sont pris en compte que lors d’une période d’évaluation et sont fixés comme suit :

Classements Palier de montée Palier de descente
1 2162 -
2 1442 1297
3 961 865
4 641 577
5 427 384
6 285 256
7 190 171
8 127 114
9 84 76
10 56 51
11 38 34
12 - 23

 

Exemple :

Roland Plume est classé "8"

Étape 1 :

Si sa moyenne de montée atteint 190 ou plus au moment d'une évaluation, il obtient le classement "7" (les étapes 2 et 3 ne sont alors pas effectuées)

Classements Palier de montée Palier de descente
7 190 171
8 127 114
9 84 76

Étape 2 :

- Si sa moyenne de montée se situe entre 127 et 189, il se maintient au classement "8" (l'étape 3 n'est alors pas effectuée)
- Si sa moyenne de montée est inférieure à 127, on prend en compte sa moyenne de descente (on passe à l'étape 3)

Classements Palier de montée Palier de descente
7 190 171
8 127 114
9 84 76

Étape 3 :

- Si sa moyenne de descente est supérieure à 76, il se maintient au classement "8"
- Si sa moyenne de descente est inférieure ou égale à 76, il descend au classement "9"

Classements Palier de montée Palier de descente
7 190 171
8 127 114
9 84 76

 

- Le ranking d’un joueur détermine sa position au niveau national par rapport à tous les autres joueurs classés. Il est établi sur base de (par ordre de priorité) :

1. Son classement (de 1 à 12)
2. Sa moyenne de montée (de la plus haute à la plus basse)
3. Sa moyenne de descente (de la plus haute à la plus basse)

Exemple :

Roland Plume : Classement = 8 (moyenne de montée = 187 ; moyenne de descente = 210)

Position en simple au ranking national Joueur Classement Moyenne de montée Moyenne de descente
...        
2901   7 160 170
2902   8 189 205
2903 Roland Plume 8 187 210
2904   8 187 199
...        

 

Montée de classement

- Un joueur peut monter de classement selon les règles suivantes :

- Si la moyenne de montée du joueur est supérieure ou égale au palier de montée du classement directement supérieur au classement de ce joueur, il obtient ce classement.

Exemple 1 : lors d’une évaluation, Roland Plume (classé "8" en simple) dispose d’une moyenne de montée de 190 points en simple. Le palier de montée du classement directement supérieur étant fixé à 190 points, Roland obtient le classement "7" en simple.

Exemple 2 : lors d’une évaluation, Roland Plume (classé "8" en double mixte) dispose d’une moyenne de montée de 189 points en mixte. Le palier de montée du classement directement supérieur étant fixé à 190 points, Roland se maintient au classement "8" en mixte.

- Un joueur ne peut monter que d’un seul classement maximum dans chaque discipline lors de chaque évaluation.

Exemple : lors d’une évaluation, Roland Plume (classé "8" en simple) dispose d’une moyenne de montée de 285 points en simple. Le palier de montée du classement directement supérieur étant fixé à 190 points, Roland obtient le classement "7" en simple et ce, bien que sa moyenne de montée atteint le palier du classement "6".

 

Descente de classement

- Un joueur peut descendre de classement selon les règles suivantes :

- Lorsque la moyenne de montée d’un joueur est inférieure au palier de montée correspondant à son classement, une nouvelle moyenne est prise en compte, la "moyenne de descente".

- Si la moyenne de descente d’un joueur est inférieure ou égale au palier de descente du classement directement inférieur au classement de ce joueur, il descend à ce classement.

Exemple : lors d’une évaluation, Roland Plume (classé "8" en double messieurs) dispose d’une moyenne de montée de 65 points en double messieurs. Cette moyenne de montée étant inférieure au palier de montée de son classement (= 127), on prend en compte sa moyenne de descente. Cette dernière s’élève à 75 et est inférieure au palier de descente du classement "9", il descend donc au classement "9" en double messieurs.

- Un joueur ne peut descendre que d’un seul classement maximum dans chaque discipline lors de chaque évaluation.

Limitation entre classements d'un même joueur

- Il ne peut y avoir que maximum deux classements de différence entre les 3 disciplines d’un joueur. Le meilleur classement de ce joueur dans une discipline détermine la limite basse de ses autres classements dans ses deux autres disciplines.

Exemple : Roland Plume, classé "8" en simple, "9" en double et "10" en mixte monte de classement en simple.

Ses nouveaux classements deviennent : "7" en simple, "9" en double et "9" en mixte.

 

Calcul des moyennes

1. Principe

- Deux paramètres sont pris en compte pour calculer une moyenne :

- Le total des points de classement gagnés = la somme des points de classement gagnés par un joueur lors de matches valides sur une année flottante (52 semaines)

- Le nombre de matches valides = le nombre de matches joués répondant aux critères de validité.


2. Comment gagner des points de classement ?

- Chaque match valide disputé par un joueur rapporte des points de classement.

- En cas de défaite, quelle que soit la discipline et quel que soit le classement de l’adversaire : 0 point de classement

- En cas de victoire en simple : le nombre de points de classement gagnés dépend uniquement du classement de l’adversaire le jour du match selon la grille suivante :

Classement de l’adversaire Points de classement en cas de victoire
1 4325
2 2883
3 1922
4 1281
5 854
6 570
7 380
8 253
9 169
10 113
11 75
12 50

Exemple :

Roland Plume gagne contre un joueur classé "6", il remporte 570 points de classement.
Roland Plume gagne contre un joueur classé "10", il remporte 113 points de classement

- En cas de victoire en double (mixte) : le nombre de points de classement pris par chaque joueur de la paire victorieuse équivaut à la moyenne des points de classement correspondant aux classements des joueurs de la paire adverse.

Exemple :

Roland Plume et Tara Ket gagnent contre une paire de joueurs classés "6" et "7", ils remportent tous les deux : (570 + 380) / 2 = 475 points de classement.

 


3. Qu’est-ce qu’un match valide ?

- Un match officiel disputé en Belgique lors d’un tournoi, d’une rencontre interclubs ou d’un championnat, hors catégories d’âge (jeunes et seniors), gagné ou perdu, à l’exception :

- Des forfaits ;

- En simple, des matches perdus contre un adversaire ayant plus d’un classement supérieur ;

Exemple : si Roland Plume (classé "8" en simple) perd contre un joueur classé "6" en simple ou mieux, ce match n’est pas considéré comme valide et n’est donc pas pris en compte pour le calcul de sa moyenne de montée.

Par contre, si Roland Plume perd contre un joueur classé "7" en simple ou moins, ce match est considéré comme valide et est donc pris en compte pour le calcul de sa moyenne de montée.

- En double et mixte, des matches perdus contre une paire ayant, au total, plus de deux classements supérieurs ;

Exemple : si Roland Plume (classé "8") et Tara Ket (classée "9") perdent contre une paire composée de joueurs classés :

Défaite contre Nbre de classements supérieurs Match valide
8 et 9 0 Oui
8 et 8 1 Oui
7 et 8 2 Oui
7 et 7 3 Non

- Des matches remportés qui font baisser la moyenne du joueur.

Exemple : Roland Plume (classé "8") a une moyenne de montée de 187 en simple et gagne contre un joueur classé "9". Cette victoire lui rapporte 169 points de classement mais comme elle lui ferait baisser sa moyenne de montée, elle n’est pas prise en compte.

 


4. Calcul de la moyenne de montée

- La moyenne de montée est le quotient obtenu par la division du total de points de classement gagnés par le nombre de matches valides.

Moyenne de montée = (Total des points de classement gagnés) / (Nombre de matches valides)

- Si le nombre de matches valides est inférieur à 7, tant en simple qu’en double et mixte, la moyenne de montée se calcule en divisant le total des points de classement gagnés par 7.

Exemple 1 : Roland Plume a disputé 14 matches valides en simple sur les 52 dernières semaines. Ces matches lui ont rapporté 2.618 points de classement en simple.
Sa moyenne de montée en simple = 2.618 / 14 = 187 points

Exemple 2 : Roland Plume a disputé 5 matches valides en double mixte sur les 52 dernières semaines. Ces matches lui ont rapporté 980 points de classement en double mixte.
Sa moyenne de montée en double mixte = 980 / 7 = 140 points

 


5. Calcul de la moyenne de descente

- La moyenne de descente est calculée selon les mêmes principes appliqués pour le calcul de la moyenne de montée, à l’exception des règles modifiées suivantes :

- Les défaites enregistrées contre des adversaires d’un classement immédiatement supérieur ne sont plus prises en compte pour le nombre de matches valides.

Exemple : Roland Plume, classé "8" en simple, enregistre les défaites suivantes :

Classement de l'adversaire Match valide pour la moyenne de montée Match valide pour la moyenne de descente
6 Non Non
7 Oui Non
8 Oui Oui
9 Oui Oui

- Si le nombre de matches valides est inférieur à 7, le nombre de points de classement est divisé par le nombre de matches valides réellement disputés.

Exemple : Roland Plume, classé "8" en mixte, a disputé 5 matches valides en double mixte sur les 52 dernières semaines. Ces matches lui ont rapporté 840 points de classement en mixte.

- Sa moyenne de montée en mixte = 840 / 7 = 120 points. Cette moyenne étant inférieure au palier de montée de son classement (=127), on calcule sa moyenne de descente.

- Sa moyenne de descente en double mixte = 840 / 5 = 168 points. Cette moyenne étant supérieure au palier de descente du classement inférieur (= 76), Roland se maintient dans le classement "8" en mixte.

Évaluation des classements

- Les classements sont réévalués, à la hausse ou à la baisse, tous les premiers lundis (ou le jour suivant si c’est un jour férié) des mois de janvier, mars, mai, juillet, septembre et novembre sur base des moyennes de montée et des moyennes de descente des joueurs.

- Un joueur peut descendre ou monter de classement dans chaque discipline à chaque évaluation.

Évaluation du niveau d'un.e joueur/joueuse étranger.e

Avant de vouloir affilier un joueur étranger, le club doit fournir au Responsable Compétitions (petre@lfbb.be) :

- ses nom et prénom ;
- sa nationalité ;
- son numéro de licence dans son pays d’appartenance ;
- son classement dans son pays d’appartenance.

Le Responsable Compétitions établira le classement correspondant en Belgique. Elle communiquera ce classement au club qui pourra alors affilier le joueur.

Seule le Responsable Compétitions peut assigner le classement d’un joueur.

Inactivité

- Un joueur ayant disputé moins de 3 matches sur les 52 dernières semaines est considéré comme "joueur inactif".

En conséquence :

- Après 52 semaines d’inactivité, aucune moyenne n’est prise en compte et le joueur ne change pas de classement.
- Après 103 semaines consécutives d’inactivité, aucune moyenne n’est prise en compte et le joueur descend de deux classements.
- À partir de la 3ème année d’inactivité consécutive, le classement du joueur n’est plus modifié jusqu’à ce qu’il redevienne "actif".

Équivalences internationales

Cette section sera mise à jour ultérieurement.

Afin de guider les joueurs étrangers et les organisateurs de nos tournois ou les joueurs Belges participant à un tournoi sur un territoire voisin, voici un tableau de référence :

Classement belge
Classement luxembourgeois D35-D30 C25-C20 C20-B15 B10 A05 A00
Classement français P12-P11-P10-D9 D8 D7-R6 R5 R4 N3-N2-N1
Classement hollandais   beginners gemiddelde speler C speler B speler  
Classement allemand   Anfänger, Kreisklasse, Kreisliga gute Kreisliga, Bezirksklasse gute Bezirksklasse, Bezirksliga Landesliga, Verbandsliga Bundesligua
Classement canadien C C B B B A

Vous avez encore des questions ?

Soumettez vos questions via notre formulaire en ligne !

Nous ferons notre maximum pour y répondre au sein de notre FAQ.